Le projet MAREnDA a tenu son cinquième Séminaire de Formation en partenariat avec le Port Autonome de Doula. La formation a été élaborée et conduite du 16 au 25 janvier 2017 au siège du Port de Doula avec les objectifs suivants:

– Améliorer les connaissances sur certains aspects prédéterminés des interventions et des plans d’urgence en cas de déversements d’hydrocarbures, au niveau des organisations clés impliquées dans la préparation et les interventions en cas de déversements marins d’hydrocarbures

– Tester et améliorer la communication et la coordination entre les parties impliquées dans la mise en œuvre des plans d’urgence en Côte d’Ivoire.

Afin de d’atteindre ces objectifs, la formation a été divisée en deux volets différents avec d’une part la partie thématique (16 – 20 janvier 2017) qui elle, était concentrée sur les sujets suivants:

– Sources et causes des déversements d’hydrocarbures.

– Les différents types des produits pétroliers.

– Comportement et évolution des hydrocarbures déversés en mer.

– Stratégies de lutte contre la pollution marine par hydrocarbures.

– Evolution de pollution – en mer et à terre.

– Approche méthodologique de résolution d’une crise

– Concept de «tiers response» et Responsabilité de zone.

-Politique et utilisation des dispersants.

– Types de barrages et de récupérateurs.

– Confinement, récupération et stockage en mer et en milieu portuaire

– Sécurité du personnel en mer.

– Protection de sites sensibles.

– Types de nettoyage en fonction du milieu

D’autre part, un exercice sur table (du 23 au 25 janvier) avait été pratiqué dans le but de tester la communication et la coordination entre les plans d’urgence contre la pollution marine par les hydrocarbures à différents niveaux (national, portuaire, industriel, etc.)

La formation a regroupé environ 20 participants provenant de différentes organisations et compagnies impliquées dans la lutte contre la pollution marine et pour la protection de l’environnement maritime. Ces institutions sont les suivantes:

Port Autonome de Douala (PAD), Société nationale de raffinage (SONARA), Port Autonome de Kribi  (PAK), Ministère des Transports (MINT), Ministère de la Défense (MINDEF) and Société Nationale des Hydrocarbures..

Cet événement est le dernier d’une série de formations du même genre, dont la première s’était été tenue au Centre Trainmar à Dakar (Sénégal) du 11 au 20 janvier 2016, alors qu’Accra (Ghana) avait abrité le second séminaire dans les locaux de l’Agence Pour La Protection de l’Environnement (EPA) du 15 au 24 février 2016. Quant au troisième séminaire, il s’était déroulé à Lagos (Nigéria) du 19 au 28 septembre dans les prémisses du Centre Pour Le Développement des Ressources Maritimes à Kirikiri (Lagos-Nigéria) et une quatrième a eu lieu au Centre Ivoirien Anti Pollution (CIAPOL) du 28 septembre au 7 octobre 2016.