Le projet MAREMDA a tenu son quatrième Séminaire de Formation en partenariat avec le Centre Ivoirien Antipollution (CIAPOL). La formation a été élaborée et conduite du 28 septembre au 7 octobre au siège du CIAPOL à Abidjan avec les objectifs suivants:

– Améliorer les connaissances sur certains aspects prédéterminés des interventions et des plans d’urgence en cas de déversements d’hydrocarbures, au niveau des organisations clés impliquées dans la préparation et les interventions en cas de déversements marins d’hydrocarbures

– Tester et améliorer la communication et la coordination entre les parties impliquées dans la mise en oeuvre des plans d’urgence en Côte d’Ivoire.

Afin de d’atteindre ces objectifs, la formation a été divisée en deux volets différents avec d’une part la partie thématique (28 septembre – 04 octobre) qui elle, était concentrée sur les sujets suivants:

  • La Coordination et les opérations de lutte contre les déversements en mer des hydrocarbures,
  • La Coordination et les opérations de lutte contre les déversements dans les lagunes des hydrocarbures,
  • La Coordination et les Opérations de lutte contre les déversements des hydrocarbures dans les zones côtières,
  • La Modélisation et la surveillance des nappes de pétrole en dérive,
  • Les techniques d’utilisations des dispersants,
  • La Formation /les programmes de renforcement des capacités dans la lutte contre le déversement marin des hydrocarbures au niveau de l’état, ses agences et les compagnies pétrolières,

D’autre part, un exercice sur table (du 05 au 7 octobre) avait été pratiqué dans le but de tester la communication et la coordination entre le plan d’urgence national contre la pollution marine par les hydrocarbures (POLLUMAR) et les plans sectoriels à différents niveaux (national, portuaire et industriel).

La formation a regroupé environ 35 participants provenant de différentes organisations et compagnies impliquées dans la lutte contre la pollution marine et pour la protection de l’environnement maritime. Ces institutions sont les suivantes:

Centre Ivoirien Antipollution (CIAPOL), Ministère Auprès du Président de la République Chargé de la Défense (Marine Nationales), Ministère Auprès do Président de la République Chargé de la Défense (Marine Nationales), Ministère du Pétrole et de l’Energie (DGH), Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM), Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires (DGAMP), Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM), Direction Générale de la Santé, Port Autonome d’Abidjan (PAA), Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), SODEXAM, FOXTROT INTERNATIONAL, EXXON MOBIL, Canadian Natural Ressources International (CNRI), Office National de la Protection Civile (ONPC), Institut National d’Hygiène Publique (INHP), Centre Universitaire de Recherche et d’Application en Télédétection (CURAT), Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) and Société Nationale d’Opérations Pétrolières de Côte d’Ivoire (PETROCI)).

Cet événement est le quatrième d’une série de formations du même genre, dont la première s’était été tenue au Centre Trainmar à Dakar (Sénégal) du 11 au 20 janvier 2016, alors qu’Accra (Ghana) avait abrité le second séminaire dans les locaux de l’Agence Pour La Protection de l’Environnement (EPA) du 15 au 24 février 2016. Quant au troisième séminaire, il s’était déroulé à Lagos (Nigéria) du 19 au 28 septembre dans les prémisses du Centre Pour Le Développement des Ressources Maritimes à Kirikiri (Lagos-Nigéria). Une cinquième session aura lieu au Cameroun dans les mois à venir.