Le projet MARENDA a organisé sa deuxième session de formation de type On The Job Training (OJT) en collaboration avec l’Agence nationale chargée de la Protection de l’Environnement du Ghana (EPA). La session de formation a eu lieu du 15 au 24 Février 2016 dans les locaux de EPA.

La formation avait deux objectifs principaux:

  • Améliorer les connaissances des participants sur un certain nombre de sujets préalablement identifiés et validés relatifs à la lutte contre la pollution marine par hydrocarbures et les plans d’urgence.
  • Tester et améliorer la communication entre les différents niveaux de plans d’intervention (niveau national, local, industries pétrolières, ports).

Pour atteindre ces deux objectifs, la session de formation a été organisée en deux parties. La première partie dite thématique (15 – 19 Février) a mis l’accent sur des aspects particuliers dans le domaine de la préparation et de la lutte contre la pollution marine par hydrocarbures intéressant les structures nationales impliquées.

La deuxième partie a consisté à organiser un exercice sur table (22 – 24 Février) axé sur les échanges et le partenariat en ce qui concerne la gestion des plans d’urgence entre les structures gouvernementales, les autorités locales, l’industrie maritime et pétrolière.

La formation a vu la participation de 35 personnes représentant différentes organismes (EPA, Port de Tema, Port de Takoradi, l’Autorité maritime nationale, l’Université Maritime Régionale d’Accra, la Marine Nationale, le Ministère de l’Environnement, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation (MESTI), le Ministère du Pétrole, la Compagnie Pétrolière Nationale, ENI_Ghana, et Starr fm), tous engagés dans le domaine de la pollution et de la protection de l’environnement marin au Ghana.

Cette session est la deuxième d’une série de formations dont la première a été organisée avec autant de succès à  Dakar (Sénégal), Centre Trainmar,  du 11 – 20 Janvier 2016.

D’autres formations du même type suivront prochainement pour couvrir les trois autres pays pilotes du projet MARENDA, Côte d’Ivoire, Nigeria et Cameroun.